Actualités & Évènements

Notre chambre d'hôtes, notre région
24 Jan

Les fêtes de Gayant 2017

Fêtes de Gayant

l’origine…
Le 16 juin 1479, la ville de Douai qui dépendait du Comte de
Flandres, Maximilien d’Autriche et de sa femme Marie de Bourgogne, manquait d’être prise par les Français.
Les Douaisiens déjouèrent les ruses de l’ennemi et attribuèrent
leur succès à la protection de saint Maurand, le patron de
Douai. Ils décidèrent de faire chaque année, le 16 juin, une procession religieuse pour remercier le saint. En 1530, la paix
avec la France qui avait été signée le 6 août 1529, permit de faire une procession beaucoup plus solennelle ; chaque corporation dût fournir un char avec des personnages représentant des scènes symboliques. La corporation des manneliers (les fabricants de paniers d’osier) fabriqua un personnage en forme de “ Gayant “ : c’est la remière apparition de notre géant. Le nom de “ Gayant “ n’est que la forme picarde du mot français géant.​
la famille “Gayant” …
L’année suivante, la corporation des fruitiers fit construire une
géante, Marie Cagenon, plus communément appelée Madame
Gayant. Depuis, celle-ci accompagne son mari dans toutes les processions. Au 17ème siècle, apparaissent leurs 3 enfants : Jacquot, Fillon et Binbin.

au fil des siècles …
En 1770, l’Evêque d’Arras interdit la procession qui commémorait une défaite française. Il en institua une nouvelle qui devait avoir lieu le 6 juillet afin de célébrer l’anniversaire de l’entrée de Louis XIV à Douai en 1667. Gayant et sa famille considérés comme profanes, ne devaient plus y paraître. Ressuscités pour quelques années en 1778, la Révolution les supprima à nouveau en 1792.
Gayant et sa famille ne reparurent qu’en 1801 dans un costume d’époque. Ce n’est qu’en 1821 qu’ils reçurent les costumes que nous leur connaissons aujourd’hui ; depuis, ils accompagnent chaque année les réjouissances de la Fête Communale.
Détruits en 1918 et 1944, ils reprirent vie conformes à la tradition grâce à l’amour que les Douaisiens leur portent.
Gayant, sa femme Marie Cagenon et leurs enfants Jacquot, Fillon et Binbin accompagnés de la roue de Fortune et du sot des canonniers “l’baudet décarroché“, un cheval-jupon, parcourent à nouveau pendant trois jours les rues de Douai au son du tambour.

GAYANT

Gayant est le géant porté qui symbolise la ville de Douai (France – département du Nord). Entouré de sa femme, Marie Cagenon, et de leurs trois enfants, Jacquot, Fillon et Binbin, il parcourt la ville chaque année pendant trois jours à l’occasion des fêtes de Gayant, début juillet. Le Grand Cortège du dimanche après-midi est le point culminant de ces journées, après l’arrivée, le matin, de la famille Gayant au grand complet dans la cour de l’Hôtel de Ville de Douai, au pied du beffroi.

 

Gayant est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme membre de « Géants et dragons processionnels de Belgique et de France ». L’Unesco précise que les processions traditionnelles d’effigies de géants, d’animaux ou de dragons recouvrent un ensemble original de manifestations festives et de représentations rituelles. Apparues à la fin du xive siècle dans les processions religieuses de nombreuses villes européennes, ces effigies ont conservé un sens identitaire pour certaines villes de Belgique (Ath, Bruxelles, Termonde, Malines et Mons) et de France (Cassel, Douai, Pézenas et Tarascon) où elles restent des traditions vivantes

 

Monsieur Gayant

Picture

Hauteur : 8,50 m
Poids : 370 kg
​Porteurs : 6
Marie Cagenon
appelée aussi Madame Gayant

Picture

Hauteur : 6,25 m
Poids : 250 kg
​Porteurs : 6


​Jacquot

Picture

Hauteur : 3,40 m
Poids : 80 kg
​Porteur : 1


​Fillon

Picture

Hauteur : 3,15 m
Poids : 70 kg
​Porteur : 1


​Binbin

Picture

Hauteur : 2,40 m
Poids : 45 kg
​Porteur : 1
3 jours de défilé …
Chaque année, la famille Gayant défile dans les rues de Douai. C’est un événement important pour Monsieur et Madame Gayant, Jacquot, Fillon et Binbin puisqu’ils ne sortent qu’une fois par an. C’est sous leurs plus beaux atours qu’ils vont marcher, tourner et danser le rigodon durant trois jours, avant de regagner leur maison, la maison des géants, jusqu’à l’année suivante.La corporation des « porteurs de Gayant »…
La famille Gayant fait partie des derniers représentants des géants processionnels portés. Cette tradition est fièrement préservée par un protocole pointilleux et par la corporation des porteurs de Gayant. Cette dernière prend en charge la préparation des géants ainsi que leur défilé : porteurs, quêteurs, habilleurs, chefs de protocole… se partagent les tâches.

Programme des festivités …
Début des festivités le dimanche qui suit le 5 juillet
> Dimanche à partir de 10h : Rassemblement de la famille Gayant & danse du rigodon.
> Dimanche vers 15h : Début du grand défilé à travers les rues de Douai.
> Lundi & mardi : La famille se déplace dans les quartiers de la ville à la rencontre des Douaisiens, puis les géants regagnent leur maison pour un an, après avoir dansé pour la foule qui les accompagne à partir de 21h30.

Partez en voyage avec Monsieur Gayant

 

Leave a Reply