Actualités & Évènements

Notre chambre d'hôtes, notre région
15 Avr

la voix du nord_Les amoureux de la charcuterie se donnent rendez

Les amoureux de la charcuterie se donnent rendez-vous à Cuincy

 

PUBLIÉ LE 08/08/2016 dans la voix du Nord douai

Par Bertrand Bussière

 

Ces jours-ci, dans son laboratoire de charcutier amateur mais néanmoins à cheval sur la qualité, Michel Trocmé met au point un pâté basque aux piments d’Espelette. Pour le déguster entre amis ou avec les clients de la chambre d’hôtes du couple, La Bonbonnière, située dans une rue calme de Cuincy.

 

Dans le cochon tout est bon. Ce n’est pas Michel Trocmé qui dira le contraire. Ce jeune retraité vit cochon. Avec lui, au 384, rue Jean-Jaurès, une maison à étage dans un quartier résidentiel de Cuincy, qui propose des chambres d’hôtes (lire ci-dessous), les porcs passent un mauvais quart d’heure. Sans que les voisins n’entendent couiner. « Je me fournis en demi carcasse auprès de M. Marmouzet (NDLR, le producteur de porcs Le Porc du Val de Sensée, à Gœulzin). »

 

Michel Trocmé a investi le garage de sa compagne, Odette Doco, connue comme le loup blanc à Douai pour avoir longtemps tenu la confiserie Gayant Gourmand. Là, il assouvit sa passion : la charcuterie. En ayant mis un peu d’argent dans l’aménagement (7 000 €). À force d’huile de coude, l’ancien salarié de La Poste d’Eyguières (Gard) est en passe d’avoir transformé le garage en laboratoire bien équipé : une armoire réfrigérée, une cocotte-minute, des couteaux en veux-tu en voilà, des épices pour relever le goût des recettes…

Une association de passionnés

 

Comment un postier devient-il charcutier ? « J’ai toujours fait des bocaux, testé des recettes », explique-t-il. Au boulot, ses collègues casse-croûtaient d’un belle tranche de pâté de la « Maison Trocmé ». En France, les amoureux de la charcuterie n’étant pas fédérés (« Il n’existait ni de groupe, ni d’association », s’étonne-t-il), Michel Trocmé a pris le taureau par les cornes -pardon, le cochon par les oreilles-, et créé, il y a 5 ans sur Internet, le site d’échange et de partage de recettes et de bons plans Les Amoureux de la charcuterie maison. Récemment, il a « enfanté » d’une association baptisée à l’identique.

Qui sont-ils ces charcutiers amateurs ? Des professionnels qui n’ont pas peur de dévoiler leur tour de main. Parmi eux, Bernard Baudré, boucher-charcutier à Dormans (Marne), trois fois Grand Prix d’excellence du championnat d’Europe du meilleur boudin blanc ! « Ils sont une vingtaine comme lui à partager leurs recettes », dit Michel Trocmé. Dans l’Hexagone, à l’étranger (Thaïlande, Belgique, Canada, Portugal…), des anonymes se piquent de fabriquer de la charcuterie fait maison. Des milliers de personnes. « 3 500 pour 4 000 recettes échangées. Et ça progresse », se félicite le charcutier.

 

Du pâté au café Pierrette

Si les petits cochons ne le mangent pas, Michel Trocmé va nous régaler de nouvelles recettes. dont une, le pâté au café (à partir de café Pierrette à Féchain), en cours d’élaboration.

 

Une fois achevé, son laboratoire sera ouvert à qui veut manger sa propre charcutaille. « Je suis dans l’échange, dit-il. L’idée ce n’est pas d’avoir un laboratoire dont je serais le seul à avoir l’usage. »

 

 

Les anecdotes des chambres d’hôtes

Michel Trocmé fait les comptes : « En 3,5 mois, nous avons reçus 38 personnes dans nos chambres d’hôtes. » Avec des anecdotes à la clef. « Des Anglais ont tapé Cuinchy au lieu de Cuincy sur le GPS. Ils se sont retrouvés dans le Pas-de-Calais. J’ai reçu un coup de téléphone : Nous sommes près de la gare. Y a pas de gare à Cuincy ! , leur ai-je répondu. Une personne du coin a eu la gentillesse de les amener jusque chez nous. » La même erreur a eu encore plus de conséquence. « Nous attendions une américaine en provenance de Floride. Elle a tapé Courcy sur le GPS de sa voiture de location. » Sauf que Courcy c’est dans la… Manche. « Elle est arrivée à une heure du matin ! »

Parfois, Michel et Odette se transforment en chaperons. Comme le jour où une jeune fille est venue passer un concours à Douai avec pour seul vêtement une tenue légère alors qu’il pleuvait des cordes. « On l’a emmenée et on est revenu la rechercher sur son lieu d’examen. » Au gré des séjours, le couple a taillé une bavette avec un grand avocat parisien, l’époux de l’ambassadrice de Lituanie en France qui a « participé à la fête des Voisins », le comique Smaïn…

Les prochains rendez-vous

Portes ouvertes au 384, rue Jean-Jaurès à Cuincy le week-end des 10 et 11 septembre. Au programme : dégustation de produits fabriqués par Michel Trocmé, dont une nouveauté : le pâté au café. Atelier de fabrication de saucisses. À midi, un barbecue (sans alcool) sera servi (6 € par personne).

En mars 2017, l’association Les Amoureux de la charcuterie maison organisera son rassemblement annuel à la salle du château de Cuincy, en parallèle du salon du vin et des saveurs qui, lui, aura lieu à la salle des fêtes.

Les trois chambres d’hôtes La Bonbonnière (20 €, la petite chambre, 36 € et 40 € les deux autres) sont à réserver sur le site http://www.la-bonbonniere-cuincy.fr

 

Retrouvé cette article en  entier sur :http://www.lavoixdunord.fr/region/les-amoureux-de-la-charcuterie-se-donnent-rendez-vous-a-cuincy-ia16b12098n3669833

Leave a Reply